Chronique télétransatlantique 28 janvier 1999

3 novembre 19986 novembre 19989 novembre 199810 novembre 199812 novembre 199813 novembre 1998
17 novembre 199818 novembre 199819 novembre 199820 novembre 199830 novembre 1998 2 décembre 1998
23 décembre 1998 6 janvier 19997 janvier 19998 janvier 199911 janvier 199913 janvier 1999
14 janvier 199915 janvier 199918 janvier 199920 janvier 199922 janvier 199922 janvier 1999
28 janvier 19992 février 19994 février 19995 février 19999 février 199911 février 1999
13 février 199917 février 199918 février 199922 février 199922 février 199925 février 1999
27 février 19995 mars 19998 mars 199910 mars 199923 mars 199930 mars 1999
8 avril 199915 avril 199910 mai 199912 mai 199919 mai 199920 mai 1999
22 mai 19991 juin 19992 juin 1999 3 juin 19999 juin 199910 juin 1999
27 juillet 19995 septembre 199922 septembre 19996 octobre 19995 février 20005 mars 2000

Presque 900 FSE....

SUCCES INESPERE :
Selon une journaliste d’Europe 1, officiellement 1300 abonnés au RSS et déjà 80 000 feuilles électroniques émises en cette fin de janvier. L’objectif de 100 000 pour l’anniversaire du lancement du RSS semble donc tout à fait envisageable. Voilà qui fera taire les mauvaises langues...

LE PODIUM DE LA TELETRANSMISSION :
Toujours médaille d’or, la MGPTT 44 même si elle n’atteint pas le niveau de fantaisie de sa consœur du Maine et Loire qui facétieusement proposa un ARL par téléphone à Luc Fouché. A mon avis, il doit y avoir un concours national. En Loire Atlantique, cette organisme qui regroupe les assurés de la Poste et de France Télécom récidive régulièrement en oubliant d’envoyer des ARL. Silence radio, pourtant c’est la Poste qui a inventé les accusés de réception. Même Monsieur André Loth qui m’avait promis de tirer quelques oreilles lors du dernier ARL perdu, semble impuissant.
Que faire ? en appeler au Ministre des PTT ?
Cette semaine, entrée remarquée d’un outsider, la MUTANE de Nantes qui n’envoie pas ses accusés de réception logique dans le délai de 3 jours ouvrés, mais la MGPTT a beaucoup d’avance. D’ailleurs cela pourrait être un bon organisme testeur, tout logiciel récupérant sans problèmes 5 ARL consécutifs avec la MGPTT 44 pourrait être agréé CNDA à vie...

ARL
La gestion des ARL est imparfaite. D’après ce que j’ai pu constaté, elle est réalisée de façon identique avec les autres progiciels et dépend strictement du cahier des charges. Pour les passionnés, je rappelle que la télétransmission des lots de FSE se fait généralement le soir après les consultations entre 19 h 30 et 20 h 30. En fin d’émission des lots, il y a réception des ARL des lots antérieurs.
Le matin, lors du lancement de l’application, un message s’affiche dans le cas où un certain nombre de lots n’ont pas reçu les ARL dans les délais légaux. Le progiciel propose alors de remettre dans la file d’attente les FSE concernées. Le soir, il y a donc réémission en bloc des lots de FSE du jour et des lots de FSE à ARL défaillants. Or un certain nombre d’organismes obligatoires "mutualistes" ne relèvent les boîtes aux lettres qu’une fois par jour, souvent le soir.
Ainsi ce matin, l’application annonçait 4 lots de FSE sans ARL dans les délais légaux de 3 jours. Comme il s’agit souvent d’organismes "amateurs" en télétransmission, qui éprouvent déjà des difficultés techniques avec leurs "frontaux" récalcitrants, il est peu charitable de les surcharger avec des lots en double. Avant de réémettre ces lots, j’ai donc télétransmis à blanc et en fait il ne restait plus qu’un lot orphelin. Il serait judicieux que les ARL soient récupérés en début de télétransmission, et qu’il y ait traitement de l’information. S’il n’y pas de retard, la télétransmission se poursuit. Dans le cas contraire, la connexion se coupe, les lots orphelins sont traités, et on retélétransmet l’ensemble...

publié le 28 janvier 1999 par jjf